« Le premier but de toute conceptualisation est de caractériser un phénomène comme forme “spatiale”. Comprendre veut donc dire, avant tout, géométriser.
Mais avoir recours à la géométrie est aussi avoir recours à une certaine forme d'abstraction, d'idéalisation.. »
R.Thom, Paraboles et catastrophes, 1983